Claude Georges MARIE-MAGDELAINE

ClaudeIl a une expérience d’une vingtaine d’années dans le domaine de l’accompagnement et le soutien psychologique. Il est psychanalyste jungien (membre d’une société de psychanalystes), formé au transgénérationnel (Le jardin d’Idées : Didier Dumas, Bruno Clavier). Claude Georges Marie Magdelaine est aussi art-thérapeute (titulaire du certificat d’animateur d’ateliers d’expression créatrice, Art Cru). Il est initié au chamanisme amérindien et sibérien. Il a reçu une formation à différentes techniques de soins énergétiques. Il anime des groupes de méditation (sources d’inspiration : Inde, Bouddhisme, Bali).

Il reste toujours émerveillé de percevoir que derrière la souffrance manifestée par chaque personne, il y a une beauté rayonnante qui gît à l’intérieur d’eux, leur guérisseur intérieur, leur véritable nature qui se dévoile au fil du temps.

Il qualifie sa pratique de thérapie psycho-spirituelle, intégrative et multi-référentielle. Il se sent proche des travaux du Dr Olivier Chambon (Psychothérapie et chamanisme. Thérapie de l’âme, voyage dans le monde du rêve, Paris, Editions Véga, 2012)

Sa vision du monde est d’emblée fondée sur un modèle holistique, corps/âme/Esprit, individu/société/Monde, en marge d’un rationalisme, d’un matérialisme considérés comme trop réducteurs. Les avancées de la science du 21ème siècle nous décrivent un monde où tout est inter-relié, où conscience, information, énergie, matière sont en étroite dépendance. Déjà les grandes traditions anciennes, les mystiques, les maîtres spirituels, les chamans en avaient l’intuition. L’enjeu, comme le souligne Ervin Laszlo (chercheur de renommée mondiale, qui propose d’unifier les domaines de la science et de la conscience en une véritable théorie intégrale du tout), est de pouvoir faire travailler ensemble à égalité ces deux sciences : la science moderne et celles des chercheurs spirituels. Des ponts se créent entre ces deux manières d’appréhender la vie, la conscience, l’univers.

 

 

roue fin de page1

Partager cette page sur les réseaux sociaux Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+